Pour beaucoup de parents, le portage est avant tout un outil pratique pour se libérer les mains. C’est, en effet, un avantage non négligeable du portage. Mais porter son enfant à l’aide d’un porte-bébé, comporte de nombreux autres bienfaits et avantages, autant pour l’enfant que pour les parents qui le portent contre leur cœur.

 

Porter son enfant a des répercussion positive sur son développement, sur sa perception du monde et sur le lien parent/enfant. 

Entre autres! Car en discutant avec des parents-porteurs, il est certain qu’ils vous exposeront une très longue liste des avantages de leur passion! Nous avons choisi de vous faire découvrir le top 4 des plus grands bienfaits du portage. 

La liste était longue, mais voici les principaux avantages de porter son bébé:

  1. Le portage facilite la création d’un lien d’attachement.


Le portage est comme un long câlin. Il augmente la production d’ocytocine, l’hormone de l’amour. Cette hormone procure un sentiment de bien-être! On a donc un parent plus détendu, plus attentif aux besoins de son enfant. Le portage aide donc à combler rapidement un besoin, grâce à l'interaction rapprochée. Il crée ainsi un solide lien de confiance. 

Le portage, c’est donc de beaux moments de qualité, pour développer un solide lien d’attachement entre l’enfant et son parent. 

 2. Le portage favorise le sommeil

Le sommeil est essentiel à la bonne croissance d’un enfant et on ne se le cachera pas, est bénéfique pour la santé mentale du parent, également! Alors quoi de mieux que de s’endormir bercé contre le coeur d’un de ses parents, profitant à fond de sa chaleur pour faire une belle sieste. 

Cette proximité et le mouvement en continu, similaire à un bercement, sont deux éléments qui forment une combinaison parfaite pour sécuriser un tout petit! Ce doux réconfort aide également à réduire les épisodes de pleurs chez les bébés.


Des bienfaits vraiment importants pour le bébé, mais aussi pour le parent! 
 

3.  Le portage stimule son développement

Le portage est bénéfique pour le développement musculaire et cognitif de l’enfant. En effet, la proximité avec son parent éveille la curiosité chez l’enfant envers ce qui l’entoure. Il pose ainsi un nouveau regard sur son environnement, ce qui lui offre plusieurs nouvelles stimulations sensorielles: odeurs, couleurs, sons, juste le vent sur son visage ou le soleil qui le réchauffe lui font découvrir de nouveaux horizons.

Aussi, comme il est près du visage de son parent, l’enfant peut bien voir le mouvement des lèvres lors que son parent parle. Ce qui a un effet positif sur la stimulation du langage. 

Également, la position verticale utilisée pour porter son enfant aide au renforcement musculaire du tronc, dos et du cou de l’enfant.

Encore pleins de positif pour le portage! 

4. Le portage procure un sentiment de liberté 

Le côté pratique du portage, il est impossible de l’ignorer! Le portage permet de prendre soin de son bébé, tout en ayant les mains disponibles pour s’occuper des plus vieux ou pour vaquer à différentes tâches et activités du quotidien. En plus, le portage permet des sorties plus légères sans s’encombrer de la poussette (quoiqu’elle puisse être bien pratique pour y déposer les sacs de magasinage ou les jouets de bébé:) ). 

Aussi, un bon porte-bébé qui répartit efficacement le poids du bébé aide beaucoup au confort du parent. Le confort est très important pour se sentir bien lorsqu’on porte son bébé. Et être libéré des douleurs occasionnées par une journée à avoir bébé dans nos bras, c'est un aspect non négligeable! 

En résumé, un porte-bébé est un magnifique outil qui nous accompagne comme parent.

Son utilisation est très pratique pour nous comme parents, mais nous apporte aussi de nombreux bienfaits insoupçonnés, comme un meilleur sommeil du nourrisson, un sentiment d’attachement favorisé, un développement sensoriel et moteur accrus, et une grande liberté pour les parents. Il permet aussi d’aider la digestion des poupons, de favoriser l’installation d’un allaitement et de renforcer le sentiment de confiance du parent. Quoi demander de plus?

Avez-vous remarqué d’autres bienfaits qu’on aurait dû nommer?